Actu Pascon

Participation au Citext 2016

Merci à tous ceux, clients et fournisseurs, qui sont venus sur notre stand au salon Citext, les 27 et 28 avril dernier à Troyes : de nombreux échanges qui nous permettent aussi d'avancer. Nous sommes heureux de vous accompagner dans vos projets, et poursuivons vos et nos développements pour vous apporter un service de qualité.

Respect de l’environnement

Les derniers mois écoulés furent pour nous synonymes de recherches et développements : plusieurs axes de réflexion ont été étudiés, mais le maître mot reste environnement.
Soucieux de répondre aux exigences de la norme Reach qui enregistre, évalue, autorise ou rejette l’utilisation de certaines substances chimiques, nous commercialisons, depuis 2013, principalement des films PVC utilisant des plastifiants à base de D.I.N.P. ou de D.O.T.P.

Monumenta 2012 - Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ ».

Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris. © Daniel Buren, ADAGP, Paris. Photo : Pascon S.A., Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris. © Daniel Buren, ADAGP, Paris. Photo : Pascon S.A.

Une manifestation du ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale de la Création artistique (DGCA), coproduite par le Centre national des arts plastiques (CNAP) et la Réunion des musées nationaux - Grand Palais (RMNGP). Nos différentes matières sont utilisées lors d’événements spéciaux, d’expositions, de production d'œuvres d'art, ainsi que pour la réalisation de structures gonflables, de décors de théâtre, de cinéma et de télévision et de supports de communication visuelle. Nos films PVC cristal souples, colorés et ignifugés, ont été spécialement développés pour MONUMENTA 2012, à la demande de l'artiste Daniel Buren, qui a utilisé les couleurs bleu, vert, orange et jaune pour son œuvre intitulée « Excentrique(s), travail in situ » (du 10 au 21 juin 2012, www.monumenta.com). Près de 10 000 m2 de film furent nécessaires à la fabrication de l’œuvre, qui révèle les qualités de légèreté, de transparence et d’homogénéité des coloris de ce support.

Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris. © Daniel Buren, ADAGP, Paris. Photo : Pascon S.A.